Découvrir le logiciel libre et Linux

C'est quoi Linux ?

Voici une présentation un peu détaillée de Linux. Si vous n'avez pas lu la Présentation simplifiée, allez la lire d'abord!

Les systèmes d’exploitation

Pour utiliser des logiciels, il faut avoir un système d’exploitation. Il s’agit de l’ensemble de programmes et d’utilitaires qui font dialoguer le matériel (les cartes et composants enfermés dans votre unité centrale ou votre PC portable) avec les logiciels.


Il existe deux grandes familles de systèmes d’exploitation (on dit souvent « OS », pour Operating System). Notez que nous ne parlerons pas des smartphones ici.

Les systèmes Windows

Développés par l’entreprise Microsoft, les systèmes Windows ont envahi le monde des PC dans les années 90 et se sont organisés en un véritable monopole, dénoncé de nombreuses fois par les associations mais aussi des instances nationales et supra-nationales.

Les systèmes Unix

Ceux-ci incluent les systèmes libres à base Linux, ceux à base BSD et les Mac OS (Apple). Évidemment il y a une grande différence entre les deux premiers systèmes (BSD et Linux) et le troisième Mac OS : les deux premiers sont libres alors que le troisième est un système propriétaire (en partie), développé par l’entreprise Apple.


GNU, Linux et les autres…

GNU

Vous lirez parfois, y compris sur ce site, la mention « GNU/Linux » pour qualifier un système libre. Il est important de préciser quelques éléments techniques. Mais si vous n’avez pas encore bu de café, ou s’il est très tard, vous pouvez passer ce paragraphe !

Beaucoup de systèmes libres à base Linux fonctionnent grâce à l’association de deux entités :

GNU, un ensemble de programmes constituant un système. GNU vient du nom du gnou, un animal vivant en Afrique.
et Linux, un « noyau » (c’est, pour simplifier, Linux qui permet aux logiciels d’exploiter le matériel). Le nom Linux vient de son concepteur Linus Torvalds, un Finlandais).

C’est ainsi que GNU/Linux permet de qualifier les systèmes d’exploitation qui utilisent ces deux ressources importantes, et ils sont légion. Mais faisons remarquer ici à titre indicatif que, d’une part, d’autres systèmes libres utilisent Linux sans GNU ou GNU sans Linux, et d’autres part, qu’il existe d’autres ressources utilisées dans tous ces systèmes comme les gestionnaires de fenêtres, les outils réseau ou encore l’interface graphique. Par convention, on écrira le plus souvent « Linux » ou « GNU/Linux ».


Si tout cela vous a paru peut-être un peu compliqué, sachez que j'ai simplifié ! Mais grâce à cette synthèse, vous voilà prêt à briller en société... et surtout, à utiliser en toute confiance Linux et ses nombreux systèmes dérivés.